Actualités | Informations | Annonces

  • centre-commercial-du-jet-d-eau-3.jpg
  • centre-commercial-du-jet-d-eau-2.jpg
  • centre-commercial-du-jet-d-eau-6.jpg
    Le directeur du magasin, Patrice Dho, Magali, adjointe aux caisses, est à l’accueil.
  • centre-commercial-du-jet-d-eau-4.jpg
    Un centre qui s’est agrandi au fur et à mesure, placé au carrefour d’une route à grande circulation. Il bénéficie d’un grand nombre de passages de véhicules...

Succès du Centre Commercial du Jet d’Eau

dans Actualités/Economie par

Rencontre avec le chef d’entreprise Kamel Chehboub

Sur Allauch et Pan de Cuques tout le monde connaît le petit Carrefour-Market qui déménagea il y a 3 ans du centre commercial Le Carré D’or, situé sur l’avenue du Canton Vert, pour s’installer au Centre Commercial du Rond-Point du Jet d’Eau.

L’Echo du Canton d’Allauch est allé à la rencontre du chef d’entreprise qui gère en toute discrétion, en toute modestie ses deux centres commerciaux, le Carré d’Or et le Centre du Jet d’eau.
Le propriétaire Kamel Chehboub grandit à la Rose, à Frais Vallon. «C’était super, dit-il, avec mes frères et sœurs, nous avons passé nos années de jeunesse entre sports et études, c’était bien, très bien. Je crois que ça a changé. J’étais au lycée Diderot, et nos parents étaient stricts. Adolescents, on ne sortait pas le soir. J’ai ouvert un premier commerce il y a 32 ans. Avec mon frère, nous avons beaucoup travaillé.

Il y a 25 ans que j’habite sur le Canton Vert. J’ai commencé à investir dans un centre commercial, Le Carré d’Or. Nous avons créé il y a 12 ans, ce que les clients attendaient, un petit supermarché agréable, à taille humaine. La mairie a accepté notre projet parce qu’il correspondait à un besoin exprimé par les habitants. Huit ans plus tard, la population ayant augmenté, la municipalité nous a demandé de développer un autre projet, tout en gardant présent à l’esprit la devise de la commune, «Allauch, un certain Art de Ville.» Nous avons donc ouvert le Centre Commercial du Jet d’Eau, qu’on a construit au fur et à mesure. On a respecté l’aspect architectural demandé par la ville, afin que les bâtiments se fondent dans le paysage allaudien, face au village, avec son charme, ses monuments historiques, ses églises et chapelle, ses Moulins.

Un simple transfert avec un agrandissement et un personnel fidèle

Le Carrefour-Market a été transféré ici, au Jet d’Eau. On a réussi à répondre aux besoins de la clientèle, l’équipe s’efforce d’être proche des clients en leur apportant ce dont ils ont besoin, les réponses aussi pour leur faciliter la vie : où se trouvent les choses, si c’est disponible. Depuis que nous nous sommes installés ici, depuis 3 ans, les membres du personnel sont fidèles, les employés sont au service de la clientèle qui retrouve à chaque visite ses vendeurs. On peut, dans un supermarché, garder des contacts humains avec les clients, c’est possible et les gens en ont tous besoin.

Le directeur du magasin, Patrice Dho, Magali, adjointe aux caisses, est à l’accueil.

 

Nous savions qu’il fallait préserver, générer des emplois sur le Canton Vert. Sauf les métiers spécialisés comme le boucher et le boulanger, (le pain est cuit ici), tout le personnel (environ 95%) est du Canton Vert. Notre entreprise participe ainsi à la vie de la commune et nous sommes reconnaissants à la municipalité, à son maire Roland Povinelli de nous avoir fait confiance par deux fois.

Un panneau informe le client de la diversité des offres du Centre Commercial.

Des clients fidèles

L’ancien Carrefour-Market du Carré d’Or a laissé la place à un magasin spécialiste de produits Bio. Lors de notre transfert, nous avons agrandi la superficie, passant de 400 m2 à 900 m2. Quand on ouvre une boutique, il y a de la concurrence, on ne peut prévoir, il faut gagner une clientèle, la fidéliser. Nous avions notre clientèle, qui nous a suivis, puis elle a augmenté, nous avons dû agrandir pour répondre à la demande, et passer alors à 1500 m2.

Pour réussir, ajoute-t-il, il faut 2 qualités essentielles, être un bon gestionnaire, être un bon commerçant.

Si une des 2 qualités manque à l’appel, alors ça ne peut pas marcher, vient un moment où ça capote en dépit de la bonne volonté. La clientèle est satisfaite de nos services, et sa fidélité nous rend heureux. Le succès souligne la qualité du travail de tous les membres de l’équipe, nous n’existons que PAR et POUR les clients, et j’en profite ici pour tous les remercier, clients et employés.»

Du travail, beaucoup de travail, de la patience :

«Nous n’avons pas eu le permis tout de suite, il faut parfois changer, repenser ses projets, les améliorer, savoir attendre, dit Kamel Chehboub, et comme toujours, il convient d’être strict, il faut veiller à tout, être rigoureux dans la gestion, aimer le commerce et la clientèle, aimer rendre service, mais aussi savoir répondre aux besoins.»

Kamel Chehboub est un homme qui s’investit, toujours présent sur le terrain, saluant les employés, les clients, un hyper-actif rigoureux et souriant.

«C’est un supermarché traditionnel, de taille humaine, ce que les clients, essentiellement des habitants du Canton Vert, apprécient, ajoute Patrice, le directeur. Depuis trois ans, on a progressé dans les domaines des livraisons, de l’approvisionnement pour mieux nous adapter aux besoins, pour répondre aux demandes des clients.» Heures d’ouverture : 8h00 – 20h30, et le dimanche 8h00 – 13h00.

Un centre qui s’est agrandi au fur et à mesure, placé au carrefour d’une route à grande circulation. Il bénéficie d’un grand nombre de passages de véhicules…
Tags:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement dans Actualités

Retour en Haut