• allauch-chiens-chats-salubrite-publique-2.jpg

Salubrité publique

dans Actualités/Santé/Société par

Depuis 2 ou 3 décennies les animaux de compagnie ont pris une place croissante à l’intérieur de nombreux foyers. Le chien, fidèle compagnon du berger à la campagne, avait et a encore un rôle d’aide, en gardien de troupeaux rassembleur de têtes de bétail. A la ville il a une fonction différente L’affection qu’il rend à son maître en fait un membre de la famille. Dans les magasins, les rayons s’étendent sur des mètres et des mètres, regorgeant de produits adaptés pour prendre soin de la santé, du régime, de la ligne de nos amis à 4 pattes, poil, digestion, forme…. Certains demandent même:

«N’est-ce point exagéré ? N’y-a-t-il pas un but commercial qui se cache derrière cet engouement pour nos compagnons ? »

Là, n’est pas notre propos.

Un animal n’est pas une peluche

Certains propriétaires d’animaux de compagnie en viennent à les abandonner, or un animal n’est pas un jouet, c’est un être vivant qui a ses émotions, et dont la présence impose des contraintes. Prendre un chat, un chien pour faire faire plaisir à un enfant, c’est s’engager sur des années, presque 15 ans ,à avoir un ami précieux dont il faut prendre soin. Mais qu’il faudra caser lors de départs en vacances, lors d’absences, qu’il faudra garder lorsque les enfants auront quitter le nid. L’adoptant n’envisage pas toujours ces contraintes.
D’autres personnes ne peuvent pas, ne veulent pas prendre un animal, elles font le choix de ne pas avoir d’animaux, disant que garder un chien en appartement, c’est le rendre malheureux. Comme on le voit, les avis diffèrent.

Prévention Utile Un chien est un être vivant avec des réactions parfois inattendues, d’où la prévention auprès des enfants : « Ne touche pas un chien que tu ne connais pas. »Surpris par un geste, un cri, un bruit, l’animal peut envoyer les dents et mordre. Un chien n’est pas une peluche. La bergère qui a vu ses moutons attaqués dans le parc de Pichauris par des chiens le sait bien. Or les enfants ne sont pas assez prévenus, ils touchent des chiens inconnus dans la rue et n’écoutent pas le professeur lors d’une sortie scolaire, ils vont caresser tous les chiens errants.
Et si un jour un accident arrive, imaginez la suite.
Les citoyens sont passionnés par les animaux de compagnie, chat chien qui apportent présence, tendresse, mais la contrainte de sortir nos amis pour les besoins pose des problèmes.
À Plan de cuques, mais cela se produit ailleurs, dans toutes les communes, les déjections envahissent les trottoirs et les pelouses. Il y a quelques jours, un ou une habitante de Plan de Cuques exaspéré (e) par le manque de civisme des propriétaires de chiens a laissé un mot près des déjections le gazon d’une résidence non loin du Mail. Nombreux sont les habitants qui ont applaudi en disant : « C’est dégueulasse, elle , il a eu raison ! » Un peu de civisme éviterait bien des tracas entre voisins. On ne pourra plus entendre : «Ils s’entendent comme chiens et chats.»

Beurk ! À Plan de Cuques début Janvier, la personne devait être exaspérée

Et 5 semaines après les déjections sont toujours là, non, non rien n’a changé.

Crotte alors, j’ai marché dedans ! Merde Alors !


Non cela ne porte pas forcément bonheur, comme le rapporte le dicton, nous ne gagnerons pas au loto, et les germes sur nos semelles collent sûrement, germes qu’on ramène à la maison, à la crèche, à la maison de retraite, à l’école, à l’hôpital, au bureau, dans les magasins. .

Affiches pour ramasser les déjections

De nombreuses affiches ici ou là dans toutes les villes invitent les propriétaires à faire preuve de civisme et à ramasser. Le nombre d’animaux ayant augmenté, le nombre de déjections canines va croissant. Dans toutes les communes , les trottoirs sont envahis de déjections ainsi que les pelouses des parcs. De petits enfants commençant à marcher peuvent tomber dessus/dedans, les semelles de nos chaussures se chargent de microbes que l’on ramène à la maison. Les odeurs, les jours de chaleur ou les jours de pluie, remontent .

Affiches de la ville de Biarritz 2017

Nous savons que la ville de Biarritz ( et toute la région du pays basque) attire de nombreux touristes qui admirent la beauté du lieu mais reviennent enchantés en disant avec admiration: «C’est propre.» et pour cause ! Les affiches préviennent que les contrevenants seront verbalisés. Toute offense contre la loi sera passible d’une contravention : bouteilles, déchets jetés, déjection canines, etc.

À Plan de Cuques. Les affiches interdisant les chiens pour la sécurité des sportifs et des enfants ont été placées à l’entrée du Parc du Bocage, rive droite. Ce qui a été applaudi et compris par de nombreux citoyens.

Sur le bulletin mensuel de la ville de Plan de Cuques Liaison du mois de décembre 2017 issu par le service communication de la commune, on peut lire : «Les déjections sur la voie publique, les parcs, les jardins posent un réel problème aux promeneurs. La présence d’excréments favorise la prolifération des germes, qu’on peut ramener dans les crèches, les foyers, les maisons de retraite. Elle engendre des tensions entre nos concitoyens. Ramassez les déjections. »

«Ben Merde, alors se disputer avec des gens charmants à cause des merdes de chien ! Faut le faire ! »

Les propriétaires «classe » d’Allauch

À Allauch, la municipalité a choisi l’humour, les maîtres «classe » ramassent, voilà, une belle affiche issue par la Municipalité sur la chemin du mont Rodinaccus, qui mène à la chapelle.

Bref, c’est la …. C’est la cata ! C’est un réel problème qui se pose et dont les villes et leurs citoyens se passeraient bien, un problème mondial !
Même en Asie, une affiche originale le long de la promenade de la belle plage Stanley Beach à Hong Kong.

En chinois, ou en anglais : « Nettoyez après votre chien. »

Les Chats et chattes de Plan de Cuques

De nombreux chats errant circulent sur la commune. Les propriétaires de chats sont nombreux, cet animal affectueux a séduit. Mais les divagations des chats errant sur les places et dans les rues, ont donné lieu à de nombreuses plaintes enregistrées.

La commune a informé la population grâce à son bulletin d’information mensuel : Elle a signé avec la Fondation 30 Millions d’amis une convention qui permet de prendre des mesures particulières concernant les animaux errants. L’association Les chats libres de Plan de Cuques a reçu l’autorisation de capturer et d’identifier tous les chats en « état de divagation » sur le territoire de la commune. Les chats non réclamés par les propriétaires, non identifiés seront stérilisés par un vétérinaire avant qu’on ne les relâche. Les amoureux des chats seront rassurés.

Les déjections des chats et chiens représentent des dangers pour la santé publique

Il faut admettre que les déjections des chats chez les voisins ne sont pas les bienvenues, et constituent une gêne. Voir son jardin, ses jardinières envahis par les déjections des chats du quartier ne fait pas plaisir. Trouver le chat des voisins chez soi en pleine nuit fait peur. Il n’est pas conseillé de nourrir les animaux et de laisser de la nourriture sur la voie publique pour des questions d’hygiène, cela peut attirer des rongeurs. Les chats libres de Plan de Cuques 07 82 40 74 66. Mme Mazella, mazella.denise@outlook.fr

Les places des résidences Plein Sud et d’autres résidences sont très prisées de la gent féline.

Et pour un peu d’humour ou de civisme, quelques affiches… car la propreté dépend de tous.

Et…. mais oui ! Toujours à Biarritz, cela pour éviter les odeurs, et un sans-gêne qui dérange les passants et les passantes.

A quand le retour de quelques vespasiennes pour éviter ce spectacle ?

Et oui ! La propreté de nos rues dépend de chacun d’entre nous !
La Propreté : c’est bien notre affaire !
Photos Martine Robustelli Neu

1 Comment

  1. Bravo ! il ne faut surtout ne pas revenir sur l’interdiction des chiens au Bocage. En effet, malgré cette interdiction, il y a des contrevenants et bien sûr des déjections sont laissées par les chiens de ces abrutis qui au lieu de respecter la propreté la plus élémentaire se posent en victimes et se mettent à diffuser des pétitions pour faire annuler l’arrêté d’interdiction des chiens au Bocage.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*