Actualités | Informations | Annonces

  • belcodene-3.jpg
  • belcodene-5.jpg
  • belcodene-2.jpg

La vie à Belcodène

dans Actualités/Culture/Société par
Police, commerces, Cercle et Fabien le jeune épicier qui maintient la vie au cœur du village.
Police, commerces, Cercle et Fabien le jeune épicier qui maintient la vie au cœur du village.

Le petit village de Belcodène n’a qu’un policier municipal, chef de police, dont le maire, Patrick Pin, souligne l’efficacité, il est aussi responsable du CCFF. Joseph, que tout le monde connaît et salue dans le village, assume depuis 23 ans toutes les responsabilités de policier municipal : sorties des écoles, sécurité routière, environnement, urbanisme. Il précise qu’un policier municipal ne peut pas auditionner, ne peut pas mettre en garde à vue, mais les autres missions sont nombreuses.

Il passe devant la poste, ouverte tous les jours, et l’Echo découvre la seule épicerie du village tenue par Fabien.

Celui-ci, petit fils d’un maire du village, a réalisé son rêve d’enfant : reprendre l’épicerie traditionnelle de sa tante, où il venait petit garçon. Attaché viscéralement à Belcodène, il a déménagé 4 fois dans sa vie, 4 fois dans le village. «Je suis amoureux de mon village, ça c’est sûr, dit-il. Il s’agit de maintenir la vie au cœur du village, mon objectif est d’offrir les services de l’épicerie dans un lieu convivial de rencontres. Les clientes se mettent à rire :

«Les hommes se rencontrent au Cercle, nous, on a l’épicerie.»

Quand le bar n’était pas ouvert, Fabien servait même le café. Fabien a tout créé, l’aménagement et la décoration de la boutique, qu’il a réalisée avec l’aide de son papa. Il diversifie son activité en devenant Pizza Fabio, le vendredi et le samedi soir jusqu’à 21h, dépannant la ménagère qui n’a pas envie de cuisiner, ou la bande de copains désireux de passer une soirée de fin de semaine cool, ensemble, sans effort culinaire. Fabien a participé au Championnat du Monde de Pizzas à Paris. Les boîtes sont bien empilées sur les étagères, les produits sont de qualité, le jambon est tentant, l’accueil est souriant, la vue est magnifique. L’épicerie traditionnelle l’Oulivastre vaut le détour.

L’Epicerie est ouverte du lundi au dimanche de 8h à 12h30 de 16h30 19 h30. Fermée l’après–midi chaque semaine le mercredi et le dimanche.

Noël, originaire du village de Fuveau, tient l’unique bar du village, qu’il a repris mi-novembre. On y retrouve l’ambiance amicale des bars traditionnels, il organise des soirées à thème, des tournois, baby-foot, pétanque. Robert, un habitué vient chaque matin prendre son café, lire le Journal rencontrer des clients. Deux , trois vide-greniers ont lieu dans l’année, le plus important a lieu en septembre, et il draine de nombreux visiteurs.

La terrasse accueille des clientes qui ont fait leurs courses chez Fabien. Elles prennent un moment de repos, 5 mn devant un café pour continuer leur conversation entamée à l’épicerie l’Oulivastre, avant de reprendre le chemin de la maison.

Plus bas la boulangerie, ouverte le matin fournit en pain les villageois. J.M Husson, propriétaire de la boulangerie Pâtisserie du Château située à Peynier ( tél : 04 42 38 14 06) approvisionne en viennoiseries, et gâteaux, en salé et sucré la boutique de Belcodène, Francis le boulanger fabrique et cuit le pain à Belcodène, la boulangère, Brigitte accueille et sert avec le sourire : « On offre à la population les services de la boulangerie et pâtisserie traditionnelles. Mr Husson fabrique ce que nous vendons en magasin, nous sommes ouverts du mardi au dimanche de 7h à12h30. Le week-end de 7h à 13H. » L’ambiance familiale, sympathique séduit.

Le Cercle du progrès est un bar associatif à côté de la boulangerie, il réunit les joueurs de cartes, de boules. Il ouvre le samedi et le dimanche.
Le village est calme, apaisant, loin de la cohue, loin des problèmes de circulation, de l’agitation. Faire ses courses au cœur du village est reposant, agréable.

Prendre le temps de s’offrir un verre chez Noël, en dégustant une viennoiserie de la boulangerie est un luxe. Un moment rare. Savourons cet instant privilégié, pause de fin de semaine, ou du mercredi. Faire ses courses à Belcodène : un Art de vivre qu’il faut préserver et aider à maintenir.

La petite église provençale de Belcodène.
La petite église provençale de Belcodène.
Tags:

2 Comments

  1. Un magnifique petit village où j’y ai vécu toute mon enfance cet article m’a replongé dans le passé avec un pincement au cœur d’avoir laisser un peu de moi là bas et grâce à Fabien le village continue à vivre bravo à lui et à son courage.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*